Skip to Content

Block Magazine

La créativité a sa place
Printemps/Été 2021
Numéro 22

Table Talk

Un souper-design en hommage aux artisans torontois.

PAR: Eric Mutrie

Une des trois tables dressées chez Shaun Moore pour l’évènement Plated, organisé en collaboration avec DesignTO.

Il a suffi d’un repas organisé par une galerie d’art de Suède pour que Catherine Osborne voie l’art de la table sous un autre angle. « Salière, poivrière, verres, tout venait de Stockholm, explique-t-elle. La ville était magnifiquement mise à l’honneur. » À son retour à Toronto, cette membre du conseil d’administration du festival de design, DesignTO, s’est demandé comment mettre en valeur les artisans de sa ville. Son idée de départ : « de simples tasses fabriquées ici et présentées dans un café local », s’est muée en un concept ambitieux grâce à la complicité de Deborah Wang, directrice artistique de DesignTO. Toutes deux ont imaginé Plated : un souper payant de 35 convives, servi dans de la vaisselle exclusivement torontoise et suivi d’une exposition d’une semaine en janvier dernier chez The Tempered Room, une pâtisserie du quartier de Parkdale. Le premier défi à relever? Combiner éclectisme et harmonie. Grâce au bouche-à-oreille, Catherine Osborne a sélectionné des céramistes et des artisans verriers partageant leur temps entre leurs créations et le monde de la restauration. Patrick Yeung, qui travaille deux soirs par semaine au restaurant Enoteca Sociale et intègre dans ses poteries la cendre des fours de la pizzeria Libretto, a signé les bols à soupe, saladiers et théières de l’évènement. Les tasses et gobelets provenaient, quant à eux, de l’atelier de Talia Silva, également designer pour les cuisines Scavolini. Étaient aussi présents Castor Design, Dear Human et Felt Studio. Au total, 11 créateurs ont participé à Plated.

À partir de la gauche dans le sens des aiguilles d’une montre : April Martin réalise un oeuf en céramique pour son chandelier; Kristian Spreen travaille du verre soufflé; plateaux de service fabriqués par The Woodsman’s Daughter; les napperons en feutrine de Felt Studio; les corbeilles à pain en papier de Dear Human; l’atelier de poterie de Patrick Yeung; les perles en bois ornant la sculpture de Vanessa Jackson; les tasses en céramique de Talia Silva; les échantillons de couleur des assiettes fabriquées par Meilen.

Le deuxième défi? Trouver le lieu du souper. Pour ce faire, Catherine Osborne a fait appel à Shaun Moore, propriétaire de l’agence de design Made, et à Todd Caldwell, fleuriste, qui l’avaient déjà invitée à de grandes fêtes dans leur loft de l’avenue Geary. « Entre notre salle à dîner, la salle de conférence de Todd et le modèle d’exposition de ma salle de montre, on avait trois tables assorties et un nombre ridicule de chaises », lance-t-elle. Des tables que Todd Caldwell s’est occupé de fleurir d’anémones, de tulipes et de renoncules en accord avec la palette noir, blanc, gris et rose de l’évènement. Shaun Moore s’est offert de réceptionner les fragiles créations artisanales à son bureau, situé à la même adresse. Certaines ne sont arrivées qu’à la dernière minute. « C’était prévisible, explique Catherine Osborne, les objets faits main prennent du temps. Même si je savais que tout était en bonne voie, j’avoue qu’à la fin, j’ai bien cru devoir me rabattre sur des assiettes jetables. » Sa patience a été largement récompensée : le résultat était à couper le souffle. Le plat de résistance était concocté par Vanessa Jackson, que Catherine Osborne avait repérée à la galerie d’art Samara Contemporary. Une version réduite de son immense sculpture d’origine trônait au centre de la table : des arcs métalliques décorés de perles de bois multicolores, à la manière de jets d’eau. « Au départ, j’avais imaginé les perles en forme de goutte, explique l’artiste. Puis, après réflexion, je me suis dit qu’elles allaient toutes être semblables. Je me suis donc lâchée devant mon tour à bois. »

Greg Laird, chef de la Tempered Room, était, quant à lui, chargé de régaler les papilles des convives. Un mois avant l’évènement, Catherine Osborne lui a montré les croquis et lui a raconté l’histoire de chaque assiette, verre et plat. À partir de là, il a imaginé un repas cinq services. Les bols de Castor Design par exemple, fabriqués à partir d’extincteurs recyclés, lui ont inspiré un dessert chaud-froid : une ganache au chocolat et son coeur glacé. La Trail Estate Winery a fourni les vins et les voisins de Shaun Moore et Todd Caldwell ont gentiment prêté leur cuisine pour l’occasion. La cerise sur le sundae? La grosse tempête de neige, qui a décidé de souffler ce soir-là sans perturber pour autant l’ambiance chaleureuse du souper. Sûrement un pied de nez de la part de Toronto, tenant à prouver à Stockholm qu’elle s’y connaissait tant en hiver qu’en design.

Par Christine Lim sont offertes par DesignTO
Ci-dessus : Melanie Egan et Barr Gilmore. À droite : Jeremy Vandermeij, directeur général de DesignTO. Ci-contre : Catherine Osborne plonge sa cuillère dans un bol à soupe signé Patrick Yeung, face à la fontaine de perles de Vanessa Jackson.

Partager cet article