Skip to Content

Block Magazine

La créativité a sa place
Printemps/Été 2021
Numéro 22

Jeudi 19 nov. 12h41

Rencontre au sommet avec une icône de Vancouver : la Sun Tower.

PAR: Juliana Moore
PHOTOS PAR: Martin Tessler

La Sun Tower de Vancouver est célèbre pour son dôme vert-de-gris style Beaux-Arts et les neuf muses nues qui soutiennent sa corniche. À sa construction en 1912, elle décroche le titre de plus haute structure en acier du Commonwealth. Pendant un temps, elle abrite la rédaction du Vancouver Sun. Aujourd’hui, elle nous rappelle fièrement la Vancouver d’hier, celle qu’on ne surnommait pas encore la ville de verre.

Mais un siècle laisse des marques. Quand Allied l’acquiert en 2011, l’édifice a perdu de son panache et il sait qu’il devra lui refaire une beauté, remettre ses fondations sur pieds, ravaler sa façade. C’est Kostas Kotoulas, maître maçon, qui dirige les travaux de restauration. Charismatique et généreux, il considère sa vocation comme une religion ou presque. « Travailler sur la Sun Tower, c’est rendre sa beauté originale à un monument très ancien : il faut le faire avec respect et honneur », lance-t-il perché sur son échafaudage de 18 étages pour uneinspection de routine.

« Un bâtiment, c’est comme une personne : si on le néglige, il se détériore au fil du temps. On doit en prendre soin comme de nousmêmes, avec autant de passion. Et c’est ce que nous faisons. »

Le père et le grand-père de Kostas Kotoulas étaient tous deux maçons, son fils est architecte : un amour du métier qui se transmet de génération en génération. « On répare chaque morceau cassé afin de lui redonner vie, ajoute-t-il. Et si vous vous demandez qui va remarquer s’il manque quelque chose tout là-haut, la réponse est nous. C’est notre devoir! »

Pour beaucoup, le dôme de la Sun Tower est son point de mire, l’image qu’on en retient longtemps après l’avoir vue. « Le toit a été recouvert de tuiles en terre cuite, puis peint en vert pour imiter le cuivre patiné, explique-t-il. On le reproduit à l’identique, sauf qu’on utilise du vrai cuivre cette fois. Il sera orange au début puis, avec les années, il verdira naturellement. »

Il se met à pleuvoir, comme souvent à Vancouver, et Kostas Kotoulas, qui a bâti sa vie à Winnipeg, regarde par-delà la ville et son ciel sans fin avant de disparaître à l’intérieur du dôme.

 

« Un bâtiment, c’est comme une personne : si on le néglige, il se détériore au fil du temps. On doit en prendre soin comme de soi-même, avec autant de passion. »

 

Kostas Kotoulas, maître maçon, supervise la restauration des caryatides (les statues de femme tenant lieu de pilastres) et du dôme en cuivre. Bâches et échafaudages camoufleront partiellement la tour jusqu’à la fin des travaux, prévue pour la fin août.

La Sun Tower est située au 128, rue West Pender (angle rue Beatty) à Vancouver.

Partager cet article