Gouvernance

Le cadre de gouvernance d’Allied équilibre les intérêts des parties prenantes dans l’ensemble de l’entreprise. Il est établi conformément à la législation en vigueur et comprend les documents clés suivants.

DÉCLARATION DE FIDUCIE

MANDATS ET POLITIQUES 

Dans notre premier rapport annuel, datant de 2003, notre président du Conseil des fiduciaires, Gordon Cunningham, a décrit notre philosophie de gouvernance comme suit : « Se conformer aux principes de gouvernance fournit un cadre approprié pour une bonne gouvernance, mais ne la garantit pas… On s’assure d’une bonne gouvernance par la mise en place de personnes, fiduciaires ou gestionnaires, qui ont les compétences nécessaires pour gérer une entreprise, les capacités intellectuelles et l’expérience professionnelle requises pour saisir les problèmes et les risques auxquels l’entreprise est confrontée, du temps à investir pour s’assurer que les renseignements donnés sont compris et l’intégrité nécessaire pour prendre position et être responsable advenant le cas où nous échouerions à un test décisif raisonnablement prudent. » Cette excellente définition de notre philosophie de gouvernance est toujours d’actualité.

  1. Mandat des fiduciaires
  2. Rôle et mandat du président
  3. Mandat du président-directeur général
  4. Mandat du comité de la gouvernance et de la rémunération
  5. Audit Mandat du comité de vérification
  6. Politique de divulgation
  7. Politique sur les opérations d’initiés
  8. Politique de dénonciation
  9. Code de’déontologie
  10. Politique relative à l’avis préalable
  11. Politique sur le vote majoritaire
  12. Politique d’accessibilité et de service à la clientèle (LAPHO)

Nous nous efforçons d’assurer une bonne gouvernance en mettant à profit les compétences et l’expérience cumulée des neuf membres de notre conseil des fiduciaires, dont sept sont indépendants, et en encourageant des échanges constants, ouverts et productifs entre les fiduciaires et les gestionnaires ainsi qu’entre ces derniers et le public investisseur.